Les fruits vietnamiens, un kaléidoscope coloré !

fruits du Vietnam

Le plein de vitamines

Durant mon séjour au Vietnam, j’ai eu l’occasion de gouter certains fruits qui m’étaient jusque là inconnus, hormis au sirop dans les épiceries asiatiques pour certains. Je dois dire qu’ils ont piqué au vif ma curiosité et émoustillé mes papilles.

fruits asiatiques au Vietnam
Partie haute : ramboutan, noix de cajou, pomme de lait et partie basse : longane, durian, fruit du dragon

Des fruits étranges et colorés

En février, je suis tombée en pleine saison de récolte des ramboutans, un fruit charnu, de couleurs rouge – jaune – vert. La peau est recouverte de picots souples. Le goût rappelle le litchi mais le ramboutan est un met bien plus fin. Attention cependant à ne pas trop en manger, nos intestins en supportent 4 ou 5 mais si vous succombez trop à ce fruit vous risquez de passer un certain temps aux toilettes avec une bonne tourista. Par contre, il est très riche en calcium et vitamine C.

Autre fruit, la noix de cajou. Ce fruit onéreux, riche en vitamine B, pousse dans de grands arbres. On sait que la noix est arrivée à maturité lorsque la partie haute est rouge. Après le ramassage, les coques sont cassées une à une, et seule la main humaine est assez délicate pour ne pas endommager le fruit. Vous comprenez pourquoi elles sont si chères ?

Mais aussi la pomme de lait (Vu Sua) qui a la taille d’une pomme. Pour en apprécier toute la saveur, on enlève l’opercule, on malaxe le fruit qui a une peau épaisse puis on presse. Il en sort un jus blanc, épais et sucré, chargé de vitamines A, B et C.

Puis les longanes, de la taille d’un boule de raisin italien, le longane est un fruit sucré, à chair blanche et transludice, qui recouvre un petit noyau noir. La peau est beige, épaisse et lisse. On les trouve en grappes et c’est un délice riche en potassium et en vitamine C.

Le durian, ça passe ou ça casse

Le Durian est un fruit qui peut être énorme. La peau verte et épaisse est recouverte de gros bosses. Le goût est très spécial et ne plait pas à tout le monde mais c’est pourtant l’un des préféré en Asie du Sud-Est. La particularité du durian est sa “puanteur” ! A Singapour, on trouve même des panneaux de signalisation qui l’interdisent dans le métro. Il contient beaucoup de vitamine A et C.

Enfin, les fruits du dragon ont une forme inoubliable. Rouge avec des feuilles vertes qui en ressortent. Un fruit à chair blanche parsemée de petits pépins comestiques noirs. Il a la texture de la pastèque mais un goût assez neutre. Il apporte des vitamines C et A et une bonne dose de calcium.

Finalement, ce n’est qu’une liste restreinte des fruits que j’ai pu gouter au Vietnam. Je pourrais ajouter les litchis, mangues, papayes, caramboles, jaquier, orange, cacahuètes, cabosses de cacao ou bananes. Un paradis pour les amoureux de jus ou de smoothies et des cures de vitamines à gogo !

Suivez-moi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *