4 sites incontournables sur l’île de Milos

Milos-grece-ile

Milos, l’île grecque multicolore

Avec ses 9.000 îles ou îlots, la Grèce offre un choix de paysages impressionnant. Avant de partir pour un périple de 3 semaines, le choix des visites a été assez difficile. Je souhaitais passer plus de temps à profiter des paysages qu’à faire des transferts maritimes d’une ile à l’autre. J’ai craqué pour Milos, sans regrets !

 


À l’origine de la Vénus de Milo

Sarakiniko Milos ile grecque
Les canyons blancs de Sarakiniko – Photo de @perrygraham

La célèbre Vénus de Milo a été découverte en 1820 sur l’île, Milo étant l’ancien nom de l’île de Milos. D’une hauteur de 2 m, elle daterait de l’époque hellénique soit env. 120 avant J.C. Elle représente Aphrodite dans la mythologie grecque (Vénus dans la romaine), la déesse de l’amour. Donc, cette vénus aurait été taillée dans les roches de Sarakiniko. Ce lieu d’une grande beauté est composé de roches volcaniques, érodées par la mer Égée. Elles sont d’un blanc éclatant qui tranche avec le bleu de la mer et du ciel. Et y aller une heure avant le coucher du soleil, durant ce qu’on appelle la “golden hour” rend le site encore plus majesteux lorsqu’il se pare de couleurs d’or.



Klima, maisons les pieds dans l’eau

Klima @Kat00mba milos
Les maisons de Klima au bord de la mer Égée – Photo de @Kat00mba

Lorsque le ferry longe l’île de Milos avant d’arriver au port, on aperçoit des maisons au bord de la mer, d’un blanc immaculé, avec des ouvertures peintes de couleurs vives. Déjà depuis le bateau on n’a qu’une envie, s’y rendre aussitôt.

La route descend en pente raide lorsque vous allez à Klima, mais au bout du chemin, vous tombez sur un petit coin de paradis. Les maisons sont construites à flanc de falaises et les vagues affleurent le seuil des portes. Un petit paradis tout en couleurs que les habitants sont fiers d’entretenir.

 


Firiplaka et ses falaises multicolores

plage de milos
Sur la plage de Firiplaka – Photo de @Kat00mba

La plage de Firiplaka se trouve au sud de l’île, en plus d’une eau cristaline et d’un sable fin, les falaises qui surplombent sont super colorées. On s’en rend vraiment compte en regardant les galets charriés par les vagues. Rouges, oranges, violets, verts et plus brillants encore lorsqu’ils sont mouillés. Finalement, j’ai passé plus de temps à en ramasser qu’à me baigner !

Des bus y partent plusieurs fois par jour depuis Adamas où se trouve l’arrivée des ferries. Sinon, louez une voiture et profitez-en pour prendre les petites routes quasi désertes.

 


Firipotamos, un petit coin de paradis sur Milos

Firipotamos ile grecque de milos
L’anse de Firipotamos

Une petite église surplombe Firipotamos et c’est un endroit magique. Calme et tellement coloré, c’est un endroit paradisiaque pour se baigner dans une eau turquoise. Il n’y a pas grand chose à y faire sinon profiter de la douceur de vivre du lieu, mais il serait pêché de ne pas y aller.


Non mais honnêtement, ça vous donne pas envie ?

 


 

Bien-sûr, il y a bien d’autres lieux à visiter sur Milos. Par contre, il faut savoir que toute la partie sud-ouest de l’île est interdite à la circulation avec les véhicules de location. En fait, ils ne garantissent pas de venir vous dépanner dans ce secteur. Mais de nombreuses personnes tentent le coup et en reviennent enchantées. J’avoue avoir tenté d’y aller mais vu l’état de la route, le demi-tour a été rapide. Enfin, l’option de visite par la mer semble une excellent alternative, à tenter si j’y retourne un jour 🙂

Suivez-moi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *